Source: www.stihl.ca

 

 

Une belle pelouse n’a pas la vie facile. Chaque été, elle subit le stress de se faire piétiner, les périodes de chaleur intense et plusieurs maladies qui peuvent s’attaquer même aux pelouses les mieux entretenues.

Voici de l’information sur les problèmes de pelouse les plus courants et les solutions :

Les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes telles que le pissenlit, le chardon, le trèfle et les graminées représentent l’un des problèmes de pelouse les plus communs. Une large quantité de mauvaises herbes est habituellement un signe qu’une pelouse souffre d’une carence en nutriments. Les pelouses fragiles requièrent davantage de nutriments que les mauvaises herbes et c’est pourquoi ces dernières se répandent au détriment du gazon dans les sols de piètre qualité. Les faibles précipitations durant l’été aggravent la situation alors que la pelouse est beaucoup plus affectée par le manque d’eau que les herbes plus tenaces. Les fertilisants sont la solution idéale dans de tels cas. Une tonte fréquente et basse constitue un moyen de défense contre la pousse des mauvaises herbes en bloquant la lumière nécessaire à la germination. Une semence de bonne qualité est également un facteur qui ne doit pas être négligé. Les semences de moindre qualité contiennent souvent une proportion de graines de mauvaises herbes et sont cultivées pour promouvoir une croissance rapide, ce qui a un effet sur la densité de la pelouse. Ameubler la terre régulièrement et en profondeur est un moyen efficace d’empêcher les mauvaises herbes de s’installer en premier lieu. Le désherbage demeure la meilleure et souvent la seule solution.

La mousse 

La mousse est un sérieux casse-tête pour n’importe lequel amoureux de pelouse. La mousse pousse uniquement aux endroits où la pelouse a été retirée; elle ne prendra pas la place de la pelouse saine. Les méthodes pour éliminer la mousse à elles seules ne constituent pas une solution durable. Couper une pelouse affaiblie trop rase procure le climat idéal pour la mousse; cette situation peut être évitée en haussant la hauteur de coupe et en appliquant une quantité suffisante de fertilisant. Un sol détrempé dans un endroit ombragé comme sous un arbre doit être enrichi, ce qui signifie généralement un réensemencement de qualité et une fertilisation appropriée. La mousse apparaîtra également dans un sol trop acide souvent saturé d’eau et compact avec une absence d’air. Un meilleur drainage aidera à rectifier la situation.

 

Les maladies fongiques 

Les champignons sont un autre fléau d’une pelouse bien entretenue et nuisent à son apparence. Il existe plusieurs types de champignons qui peuvent infecter un terrain, mais seulement quelques-uns sont réellement dommageables. Les conditions suivantes contribuent à promouvoir la croissance des champignons :

  • un gazon extrêmement compact
  • une épaisse couche de chaume
  • un haut taux d’humidité
  • un pH débalancé
  • une fertilisation excessive
  • une épaisse couche de feuilles durant l’hiver

Une pelouse saine et bien entretenue est le moyen idéal pour contrer les maladies fongiques. En présence de champignons, la meilleure solution est de faire appel à un spécialiste en entretien de terrain.

 

La décoloration 

Des taches jaunes dans une vaste étendue de vert pur sont souvent le cauchemar de tout adepte de jardinage. Plusieurs facteurs peuvent causer une telle décoloration. Ci-dessous, nous avons rassemblé certains trucs en lien avec les problèmes les plus courants.

 

Les taches jaunes

Des taches jaunes et un gazon vert pâle indiquent une carence en fer et en azote. De telles taches peuvent disparaitre en appliquant directement un fertilisant contenant du fer. Normalement, on peut constater une amélioration en quelques jours.

 

Une pelouse tachetée combinée à une accumulation d’eau 

L’eau de pluie qui se draine inadéquatement et un gazon tacheté sont les caractéristiques principales d’un sol excessivement compact. Les infections fongiques et la cyanobactérie sont souvent des conséquences disgracieuses. Le sol doit être bêché et remué pour permettre à l’excès d’eau de se drainer.

 

Une pelouse tachetée après l’hiver 

Les taches et le mildiou sont des conséquences indésirables des assauts de l’hiver. Pour prévenir leur apparition, la pelouse doit être fertilisée en août et en septembre pour améliorer leur résistance. En appliquant de la chaux en septembre ou octobre et en augmentant la hauteur de coupe, votre pelouse sera mieux préparée pour affronter les mois de l’hiver.

Vous avez des questions?  Contactez-nous au 514-387-0871 ou remplissez le formulaire ci-dessous!

Le compostage: transformez vos déchets vers en trésor de la nature!
Question/Réponse: Comment ajuster le M-Tronic de Stihl?

Pin It on Pinterest

Shares